Les années 1950 - Confiant vis à vis du succès


De la confiance en la vision 

En 1958, Ensio Miettinen fonde le bureau d'ingénieurs Insinööritoimisto Ensio Miettinen, et commence à fabriquer des presse-étoupes et d'autres accessoires métalliques pour l'industrie. L'autonomie faisait partie du jeu pour ce jeune ingénieur, « j'étais certain de réussir ! Je connaissais ce secteur par cœur ! » Ensio avait travaillé pendant plusieurs années pour l'entreprise d'ingénierie de son père avant de se lancer dans sa propre entreprise. Il était certain du fait que sa petite entreprise fabricante de composants en métal deviendrait un jour quelque chose de plus grand.

La vision d'Ensio pour ces produits était de fabriquer des produits plus faciles à installer et à utiliser. Des idées fraîches, des méthodes de production modernes et une bonne compréhension des coûts de l'entreprise ont formé la clé de son succès.

Une finlande debout

Après la guerre, la Finlande était presque en manque de tout. Ensio Miettinen a compris que la seule façon de pouvoir avoir quoi que ce soit était de le faire, par soi-même. 

Des connaissances allemandes

C'est dans l'Allemagne des années 50, un pays alors à la pointe de l'ingénierie technique européenne, qu'Ensio Miettinen découvre une source abondante de connaissances et d'idées. A chaque fois qu'il tombait sur un produit qu'il ne connaissait pas, il se demandait « qui est-ce-qui fabrique ce genre de produit en Finlande?». Le plus souvent, la réponse  était « personne ».

Une idée de réduction et une stratégie astucieuse 

Ensio conçoit l'idée de réduction : les machines qui existent en Allemagne doivent aussi être utilisées en Finlande, mais en un dixième de leur volume seulement. Ensio met donc au point une stratégie astucieuse qui consiste à se concentrer sur les produits que les gros industriels finlandais n'imaginent pas pouvoir obtenir. Ainsi, chaque produit inventé par Ensio vient combler un manque sur le marché.